Trois générations de Troubat, épaulées par une équipe de 30 personnes

En 1923, Jean Troubat reprend la fabrique d’Anis, succédant ainsi à la famille Galimard. Il a l’idée de vendre Les Anis ® dans les premiers distributeurs automatiques des gares et des métros. Il les vend aussi dans les premiers "grands magasins" de Paris, dans les fêtes foraines et les cinémas. En 1928, il fabrique 80 tonnes d’Anis, et les distribue déjà aux États-Unis, au Canada, en Algérie et un peu partout en Europe.

En 1965, Nicolas Troubat prend la relève de son père Jean. Il fait passer la production d’Anis de 80 à 250 tonnes par an, suivant la même méthode de fabrication, toujours au sein de l’ancienne abbaye. Les Anis de Flavigny ® sont alors distribués sur les autoroutes et dans les grandes surfaces de Bourgogne.

Après avoir eu le bonheur de travailler aux côtés de son père depuis 1990, Catherine Troubat prend à son tour le relais, accompagnée par sa sœur associée à la tête de l'entreprise. Les Anis ® sont maintenant dans les jardineries, les magasins bio, les aéroports et les gares.

Une fabrique qui fourmille de savoir-faire...






...tout comme autrefois !


Avez-vous essayé nos bonbons à  l'arôme naturel citron ?
Devenez fan des Anis